Déontologie

Le Conseil suisse de la Presse est l’instance qui tranche les litiges en matière de déontologie journalistique. Il peut être saisi tant par le grand public que par les journalistes ou éditeurs. Il existe depuis 1977.

Chaque année, le Conseil de la presse reçoit une centaine de plaintes. Il en traite une septantaine. Il ne peut prendre aucune sanction, mais ses avis ont un poids moral non négligeable. En 2011, il a ainsi pris position dans 72 affaires concernant tantôt le Blick am Abend, tanôt L’Hebdo, tantôt 20 Minuten, 24 Heures, la NZZ ou encore Le Temps. Toutes ses prises de position sont consultables en ligne.

  • La bible de la déontologie, parue en novembre 2011.
     

Déontologie

Avec plein de cas pratiques.

Le Guide dresse la liste des questions les plus importantes que les journalistes peuvent se poser et y répond simplement et directement en agrémentant les réponses d’exemples tirés de sa jurisprudence.

Les auteurs, Peter Studer et Martin Künzi, traitent les thèmes les plus importants (de l'enquête à l'indépendance des journalistes) et pour chaque question idoine, ils donnent des réponses en se référant aux principes et aux règles de la Déclaration des devoirs et des droits des journalistes.

Avec les exemples, une check-list et un renvoi aux questions similaires, le guide pratique offre - en version imprimée ainsi qu'en ligne (ratgeber.presserat.ch ou sous forme d'app iPhone et Android) un accès facile à la jurisprudence du Conseil suisse de la presse.