CCT

La Convention collective de travail (CCT) entrée en vigueur le 1er juillet 2011 a hélas été dénoncée par les éditeurs à l'automne 2012. Durant un an, impressum a travaillé d'arrache-pied pour sauver ce qui pouvait l'être. 

Il a été impossible de sauver la progression salariale automatique (barèmes). Il subsiste néanmoins un salaire minimum d'entrée et des acquis sociaux, comme les vacances ou les congés maternité, perdurent heureusement.

Toutes les sections cantonales n'étaient pas d'accord pour accepter cette nouvelle CCT au rabais. Nous avons tous manifesté pour tenter d'infléchir la politique des éditeurs. 


CCT
 

Partant du principe qu'il valait mieux un cadre juridique que pas de cadre du tout comme c'est le cas outre-Sarine depuis 10 ans, la section genevoise s'est résignée à adopter la nouvelle CCT le 11 décembre 2013, lors d'une assemblée extraordinaire. 

Deux jours plus tard, les délégués d'impressum réunis en assemblée extraordinaire la nouvelle CCTrevue au rabais par rapport à nos précédents acquis mais qui a donc le mérite d'éviter le vide juridique qui prévaut outre-Sarine. 

Prendre connaissance ici des points de la CCT qui changent.
Voir ici les acquis par rapport au droit du travail traditionnel.

Les principales modifications portent sur les domaines suivants :
  • Le multimédia et la durée du travail (art. 17 al.1)
  • La santé au travail, le mobbing et la discrimination (art 17 bis, 17 ter)
  • Les droits d’auteur (art. 23)
  • Des avancées pour les journalistes libres (droits et reparutions multimédia)
     

 




Télécharger l'ancienne CCT